Gemo-Capillaire

Numéro d'agréments: PL993/484

24.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

Le Mélèze d'Europe est un arbre monoïque dont les feuilles sont en forme d'aiguilles caduques en automne. A maturité, les cônes femelles sont pendants. Les graines sont pourvues d'une ailemembraneuse. L'Airelle est un sous-arbrisseau à feuilles persistantes et coriaces. Le limbe foliaire supérieur est brillant ; l'inférieur est marqué de points noirs. Les fleurs sont généralement rosées. Le fruit est une baierouge. La Myrtille est un sous-arbrisseau glabre atteignant de 20 à 50 cm de haut. Les feuilles sont caduques, de couleur vert vif, ovales à elliptiques, finement denticulées. Les fruits sont des baies noir-bleude 6 à 10 mm de diamètre.

Histoire et Découverte

A la fois élégant et rustique, le mélèze est un conifère atypique puisqu'il possède des aiguilles caduques. Le mélèze est un arbre dont la présence est apaisante. Il est une essence de lumière nonseulement par sa soif de soleil mais également par la clarté de son couvert. La cueillette d'Airelles sauvages est particulièrement répandue en Scandinavie où les baies sont consommées sous forme de confitures, de compotes, de jus de fruits et de sirops. Les jeunes pousses d'Airelle sont utilisées depuis des siècles en médecine chinoise pour soulager les inflammations. L'intérêt de la Myrtille ne se limite pas aux propriétés médicinales de ses baies bleutées (effet sur la vue) tant appréciées par les gourmets. En effet, les feuilles de Myrtille sont traditionnellementutilisées pour maîtriser le taux de sucre dans le sang et soutenir la circulation.

Présentation

Un flacon de 15 ml contient un mélange de macérats concentrés de Mélèze (bourgeon), d'Airelle (jeune pousse) et de Myrtille (jeune pousse) préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré complexe. Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais (bourgeons, jeunes pousses ou radicelles) dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Henry (1970, 1982)
  • Lambinon et al. (2004)
  • Lieutaghi (2004)
  • Tétau (2004)
  • Ledoux & Guéniot (2014)

Article(s) Associés