Élixir d'Artichaut

Numéro d'agréments: PL993/ 358

Nom commun Artichaut commun, Bérigoule
Nom latin Cynara scolymus
Nom anglais Artichoke
Famille Asteraceae
Habitat Plante cultivée
Partie(s) utilisée(s) Feuille
38.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

L'Artichaut est une dicotylédone herbacée, vivace, pouvant atteindre 1.5 mètre de haut. La tige est dressée, robuste, cannelée et faiblement ramifiée en son sommet. Les feuilles sont pennatiséquées et peuvent atteindre 50 cm de long. Les fleurs, en capitule de 8 à 15 cm de large, apparaissent la deuxième année. Le réceptacle floral est charnu, épais et comestible, il porte des fleurs tubulaires bleu-violacé. Les fruits sont brun foncé, ils portent un pappus en aigrette blanche (comme chez les pissenlits).

Histoire et Découverte

Originaire de la Méditerranée (Afrique du Nord, Egypte), les feuilles d'Artichaut (celles situées à la base de la plante) sont destinées à l'usage thérapeutique tandis que la partie charnue du réceptacle est utilisée comme aliment. Il existe trois espèces sauvages dont la variété C. cardunculus var. sylvestris, peu à peu transformée par les horticulteurs, a sans doute donné la forme cultivée de l'Artichaut. Les vertus thérapeutiques de ce « chardon » ont été découvertes tardivement. En effet, ce n'est qu'au XVIIIème siècle que l'Artichaut a tout d'abord été utilisé pour soigner les ictères.

Présentation

Un flacon contient 200 ml d'élixir à une concentration de 300 g de feuille par litre. Cette préparation contient 14% de miel multifleur et 18% d'alcool.

Procédé de Fabrication

L'élixir est obtenu par extraction en utilisant un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante. Le temps d'extraction est optimisé afin d'obtenir un élixir riche en principes actifs. L'élixir est ensuite filtré dans le but d'éliminer les particules résiduelles. Finalement, du miel multifleur est ajouté afin de renforcer ses propriétés.

Bibliographie

  • Blumenthal (1998)
  • Delfosse (1998)
  • ESCOP (2003)
  • Pittler & Ernst (2006)
  • Speroni et al. (2003)
  • Wichtl & Anton (2003)