Élixir de Ginkgo Biloba

Numéro d'agréments: PL993/ 301

37.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

Le Ginkgo est le seul représentant de la famille des Ginkgoaceae. C'est un arbre dioïque de grande taille atteignant 40 m de haut. Les feuilles sont alternes, en forme d'éventail, bilobées et disposées en bouquet sur les rameaux. Les fleurs mâles sont en forme de chatons ; les femelles sont réduites. Le « fruit » est une « drupe » à aspect de prunes jaunes.

Histoire et Découverte

Ginkgo biloba est l'un des plus vieux arbres du monde. Les spécimens vivants les plus âgés ont été trouvés au Japon et auraient au moins 2000 ans. Le Ginkgo aurait été déjà présent sur terre bien avant les dinosaures puisque des fossiles datant de 270 millions d'années ont été trouvés. Cet arbre est particulièrement résistant aux facteurs environnementaux. En effet, il a survécu à tous les bouleversements climatiques de notre planète depuis le Permien. De plus, il résiste bien à la pollution urbaine et fut le seul arbre à avoir subsister après les bombardements d'Hiroshima. Ce n'est que dans les années 1980 que des chercheurs européens se sont intéressés à ses propriétés médicinales. Depuis, une multitude d'articles scientifiques ont démontré l'intérêt des feuilles de Ginkgo dans plusieurs applications médicales.

Présentation

Un flacon contient 200 ml d'élixir à une concentration de 200 g de feuille par litre. Cette préparation contient 14% de miel multifleur et 18% d'alcool.

Procédé de Fabrication

L'élixir est obtenu par extraction en utilisant un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante. Le temps d'extraction est optimisé afin d'obtenir un élixir riche en principes actifs. L'élixir est ensuite filtré dans le but d'éliminer les particules résiduelles. Finalement, du miel multifleur est ajouté afin de renforcer ses propriétés.

Bibliographie

  • ESCOP (2003)
  • Schneider (2002)
  • Wichtl & Anton (2003)