Gemo-Fluide

Numéro d'agréments: PL993/ 243

24.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

L'Amandier est un arbre abondamment cultivé dans la région méditerranéenne. Il atteint 6 à 12 m de haut. Les feuilles sont longues, étroites et pointues. Les fleurs sont de couleur rose ou blanche. Les fruits sont des drupes. L'Arbre de Judée est un petit arbre épineux de la région méditerranéenne. Cet arbre, surtout ornemental, est haut de 3 à 10 m. Les feuilles sont alternes, simples, réniformes. Les fleurs en grappes sont roses à purpurines. L'Olivier est un petit arbre des régions méditerranéennes cultivé pour ses fruits oléagineux. Les feuilles sont opposées, elliptiques, étroites, coriaces, de couleur vert foncé. Les fruits sont des drupes noires à noyau très dur.

Histoire et Découverte

L'Amandier est un arbre dont le bois est très dur, dense et sujet à se tourmenter comme celui de la vigne. Depuis l'Antiquité, les amandes ont servi de monnaie d'échange en Inde et dans les pays du Proche-Orient. On leur reconnaissait des vertus contre les maux de tête et les rhumatismes. Selon la légende, l'Arbre de Judée ou Arbre de Judas fut l'arbre sous lequel Judas donna le baiser fatidique, celui où, plus tard, il se pendit. Les propriétés médicinales de l'Arbre de Judée sont inconnues des anciens. De nos jours, seule l'utilisation des bourgeons est préconisée chez les sujets jeunes dont la circulation est perturbée. La culture de l'Olivier remonte à six siècles avant J.-C. Il était considéré comme le symbole de la paix entre Dieu et les hommes. Par extension, il est devenu le symbole de la paix entre les hommes. En Méditerranée, l'Olivier est emblématique. Il est utilisé dans la fabrication de cosmétiques, d'huiles de soins et comme ressource alimentaire de premier plan.

Présentation

Un flacon de 15 ml contient un mélange de macérats concentrés d'Amandier (bourgeon), d'Arbre de Judée (bourgeon) et d'Olivier (jeune pousse) préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré complexe. Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais (bourgeons, jeunes pousses ou radicelles) dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Bruneton (1999)
  • Delfosse (1998)
  • Henry (1970, 1982)
  • Lambinon et al. (2004)
  • Lieutaghi (2004)
  • Rondeau (1997)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)

Article(s) Associés