Gemo-Moral

Numéro d'agréments: PL993/ 235

24.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

L'Aubépine est un arbuste aux branches minces et épineuses. Les feuilles alternes sont dentées, simples ou parfois lobées (3 à 7 lobes). Les fleurs sont blanches ou rosées. Le fruit est charnu et renferme plusieurs graines. Le Chêne pédonculé est un arbre atteignant 50 m de haut. Les feuilles sont sessiles, entières, simples, lobées, entièrement glabres et pourvues d'oreillettes à la base. Les fruits appelés glands (akènes) sont oblongs. Le Tilleul argenté est un arbre dont la hauteur peut atteindre 30 m. Les feuilles sont alternes, simples, pubescentes, à limbe légèrement asymétrique. Les fleurs sont en cyme à pédoncule soudé en partie à une bractée en forme d'aile.

Histoire et Découverte

L'Aubépine a toujours été considérée comme la plante protectrice des hommes. Elle était le symbole de l'amour et du mariage dans la Grèce antique. Les mariés en portaient une branche à leurs noces et en parsemaient quelques-unes autour de leur lit pour assurer leur fertilité. Le Chêne pédonculé est un arbre dont la croissance est lente. Il peut atteindre un âge très avancé et des dimensions colossales. Ainsi, plusieurs Chênes millénaires sont répertoriés en Europe. Le plus ancien Chêne de France était vraisemblablement celui de Montravail en Charente-Maritime. Cet arbre daté de plus de 2000 ans mesurait 26 m de circonférence à sa base ! Selon la civilisation celte, le Chêne est symbole de force vitale. Le Tilleul est reconnu comme plante médicinale depuis le XVIIème puisque l'infusion des fleurs était déjà prescrite pour soulager les affections nerveuses. De plus, l'aubier est traditionnellement utilisé dans les préparations visant à soutenir les fonctions hépatiques.

Présentation

Un flacon de 15 ml contient un mélange de macérats concentrés d'Aubépine (bourgeon), de Chêne (bourgeon) et de Tilleul (bourgeon) préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré complexe. Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais (bourgeons, jeunes pousses ou radicelles) dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Halfon (2005)
  • Henry (1970, 1982)
  • Lambinon et al. (2004)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)
  • Vescoli (1996)

Article(s) Associés