Gemo-Prog

Numéro d'agréments: PL 993/378

24.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

Le Pommier domestique est un arbre atteignant 10 m de haut. Les feuilles sont alternes, simples, caduques. Les fleurs sont blanches, rosées ou rouges. Les fruits sont des baies charnues. La Vigne est une plante lianeuse atteignant de 1 à 9 m de hauteur. Les feuilles sont alternes, simples. Les fleurs sont groupées en panicules, leurs pétales sont soudés entre eux au sommet. Les fruits sont des baies. Le Genévrier est un arbuste dioïque, à croissance lente, atteignant 5 m de haut. Les feuilles sont persistantes, en forme d'aiguilles piquantes. Les fleurs sont groupées dans des petits cônes formés d'écailles.

Histoire et Découverte

En phytembryothérapie, les docteurs Max Tétau et Daniel Scimeca prêtent aux bourgeons de pommier une double propriété. Ainsi d'une part, les bourgeons de pommier sont indiqués dans de nombreux troubles cérébraux tels que les chutes de mémoire, les fatigues cérébrales et, d'autre part, le pommier, symbole du péché originel soutient la libido de l'homme et de la femme. Originaire du sud-ouest asiatique, la Vigne a été introduite sur tous les continents. Le vin est symbole de joie. Dès l'origine de la civilisation, il a été attaché à la vie sociale, religieuse, médicale et commerciale des hommes. La Vigne fut longtemps considérée comme une plante sacrée. Le Genévrier est dominé par le chiffre trois car il possède trois aiguilles par verticille, trois écailles et trois graines par fruit. Arbuste des terrains incultes son application phytembryothérapeutique est large. Espèce buissonnante à croissance lente, le Genévrier vit seul ou en communauté, par conséquent, son macérat peut être prescrit seul ou en association avec d'autres bourgeons.

Présentation

Un flacon de 15 ml contient un mélange de macérats concentrés de Pommier (bourgeon), de Vigne (bourgeon) et de Genévrier (jeune pousse) préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré complexe. Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais (bourgeons, jeunes pousses ou radicelles) dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Henry (1970, 1982)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)

Article(s) Associés