Gemo-Respiration

Numéro d'agréments: PL993/ 259

24.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

L'Aulne glutineux est un arbre atteignant 20 à 30 m de haut. Les feuilles sont alternes, simples, obovales, obtuses à échancrées au sommet, pourvues de 6-9 nervures latérales de chaque côté de la nervure médiane. Le Noisetier est un arbuste monoïque atteignant 7 m de haut. Les feuilles sont alternes, simples. Les fleurs apparaissent avant les feuilles. Les fruits sont des akènes comestibles (noisettes) entourés d'involucres foliacés. La Ronce est un sous-arbrisseau à rameaux épineux. Les feuilles sont opposées, composées, à bords dentelés. Les fruits, dénommés « mûres » sont un ensemble de drupéoles soudées entre elles.

Histoire et Découverte

L'Aulne est un arbre exigeant une teneur assez élevée d'eau dans le sol. Son bois, imputrescible dans l'eau, est utilisé pour fabriquer des rames et des pilotis. Par analogie, les bourgeons sont indiqués dans tous états aggravés par l'humidité tels que les états inflammatoires du système respiratoire, des muscles, des articulations, etc. Le Noisetier également dénommé coudrier est principalement connu pour le caractère oléagineux de ses graines qui contiennent une huile proche de celle de l'huile d'amande. Les feuilles sont parfois utilisées en tisane car elles renferment des principes actifs (dont des tanins) aux propriétés dépuratives et astringentes. La présence de Ronces est indicatrice de terrains forestiers en voie de dégradation subissant un lessivage et une acidification du sol. Ces caractéristiques écologiques confèrent aux jeunes pousses de Ronce des effets bénéfiques sur la santé des personnes âgées.

Présentation

Un flacon de 15 ml contient un mélange de macérats concentrés d'Aulne (bourgeon), de Noisetier (bourgeon) et de Ronce (jeune pousse) préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré complexe. Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais (bourgeons, jeunes pousses ou radicelles) dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Bruneton (1999)
  • Delfosse (1998)
  • Fournier (1947, 1948)
  • Henry (1970, 1982)
  • Lambinon et al. (2004)
  • Schneider (2002)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)
  • Vescoli (1996)