Gemo-Rouge

Numéro d'agréments: PL993/483

24.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Histoire et Découverte

Le Charme est arbre discret, peu exigeant, favorisant la qualité de l'humus. Son bois est le plus dur de tous les arbres d'Europe. Le Charme est habituellement exploité en taillis car très tôt les forestiers avaient remarqué qu'il émettait de multiples rejets à la périphérie des souches adultes. l'ensemble de ces propriétés a fait du Charme l'allier des hommes qui l'utilisèrent à de multiples fins (bois de chauffage, confection d'outils, de roues, de barils,...). Le Noisetier également dénommé coudrier est principalement connu pour le caractère oléagineux de ses graines qui contiennent une huile proche de celle de l'huile d'amande. Les feuilles sont parfois utilisées en tisane car elles enferment des principes actifs (dont des tanins) aux propriétés dépuratives et astringentes. Originaire du sud-ouest asiatique, la Vigne a été introduite sur tous les continents. De nos jours, elle est principalement cultivée dans les zones chaudes du globe notamment en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique du Sud et dans le bassin méditerranéen. Dès l'origine de la civilisation, le vin a été attaché à la vie sociale, religieuse, médicale et commerciale des hommes.

Présentation

Un flacon de 15 ml contient un mélange de macérats concentrés de Charme (bourgeon), de Noisetier (bourgeon) et de Vigne (bourgeon) préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré complexe. Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais (bourgeons, jeunes pousses ou radicelles) dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Bruneton (1999)
  • Fournier (1947, 1948)
  • Henry (1970, 1982)
  • Lambinon et al. (2004)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)

Article(s) Associés

oiu