Gemo-Transit

Numéro d'agréments: PL993/ 273

1/3 Airelle Jeune pousse
1/3 Noyer Bourgeon
1/3 Romarin Jeune pousse
24.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

L'Airelle est un sous-arbrisseau à feuilles persistantes et coriaces. Le limbe foliaire supérieur est brillant ; l'inférieur est marqué de points noirs. Les fleurs sont généralement rosées. Le fruit est une baie rouge. Le Noyer est un arbre monoïque atteignant de 20 à 25 m de haut. Les feuilles sont alternes, composées (5 à 9 folioles entières), à odeur de noix. Les fruits sont des drupes dont les graines sont comestibles. Le Romarin est un arbrisseau aromatique, rameux, à tiges ligneuses, atteignant 1 mètre de hauteur. Les feuilles sont persistantes, opposées, entières, lancéolées. Les fleurs sont de couleur bleu-violet clair, groupées en courtes grappes.

Histoire et Découverte

La cueillette d'Airelles sauvages est particulièrement répandue en Scandinavie où les baies sont consommées sous forme de confitures, de compotes, de jus de fruits et de sirops. Les jeunes pousses d'Airelle sont utilisées depuis des siècles en médecine chinoise pour soulager les inflammations. Le Noyer est originaire du Proche-Orient. Il est cultivé dans plusieurs pays d'Europe dont la France pour la production de noix. Celles-ci renferment plus de 50% d'huile essentiellement composée d'oméga 6 (acide linoléique 55-65%). De plus, les folioles renferment des flavonoïdes dont le principal constituant identifié est la juglone. Cette molécule possède d'importantes propriétés antiseptiques. Le Romarin est peu exigeant d'un point de vue écologique. Ainsi, le Docteur Pol Henry considérait les jeunes pousses de Romarin comme un remède peu spécifique mais possédant une action très large dans de multiples troubles de la santé. Il voyait dans ses nombreux rameaux buissonnants, touffus, le signe de l'activité intense et stimulante des macérats.

Présentation

Un flacon de 15 ml contient un mélange de macérats concentrés d'Airelle (jeune pousse), de Noyer (bourgeon) et de Romarin (jeune pousse) préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré complexe. Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais (bourgeons, jeunes pousses ou radicelles) dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Hoefler et al. (1987)
  • Henry (1970, 1982)
  • Bruneton (1999)
  • Lambinon et al. (2004)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)
  • Vescoli (1996)

Article(s) Associés