Harpagophytum + Saule Blanc

Numéro d'agréments: PL993/99

29.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

La Griffe du Diable ou Harpagophytum procumbens est une plante vivace, à tiges rampantes, pouvant atteindre 1.5 m de longueur. Les tiges adhèrent au sol et portent des feuilles pétiolées. Les fleurs sont en tubes évasés, lobées, de couleur rouge-violet, solitaires, de grandes tailles. Les fruits sont des capsules. Le Saule Blanc est un arbre dioïque atteignant de 6 à 20 mètres de haut. Les feuilles sont alternes, allongées à lancéolées, à court pétiole, simples, caduques. Les fleurs sont réunies en chatons. Les fleurs mâles possèdent de 2 à 30 étamines. Les fleurs femelles possèdent un style et deux stigmates. Les fruits sont des capsules.

Histoire et Découverte

L'Harpagophytum doit son nom de Griffe du Diable à la forme de ses fruits pourvus d'aiguillons se terminant par des crochets. Les effets thérapeutiques de la Griffe du Diable sont connus depuis la nuit des temps des indigènes d'Afrique du Sud. Cette plante médicinale est inscrite dans la Pharmacopée européenne. Les anciens Grecs recommandaient déjà l'écorce de Saule pour apaiser les douleurs. Son utilisation se développa en Europe grâce à Edward Stone qui révéla en 1763 à la Société Royale de Médecine de Londres les bienfaits de l'écorce de Saule contre la fièvre.

Présentation

Une boîte contient 200 gélules dosées à 280 mg dont 140 mg de partie souterraine (racine secondaire) d'Harpagophytum et 140 mg d'écorce de Saule Blanc sous forme micronisée. L'enveloppe de la gélule (tunique) est composée de gélatine.

Procédé de Fabrication

Chaque gélule contient la poudre obtenue par broyage (micronisation). Ce mode de production garantit un produit de qualité respectant à la fois l'intégrité et l'intégralité des principes actifs (totum) afin de les apporter intacts à l'organisme. Aucun conservateur ou additif de fabrication n'est ajouté.

Bibliographie

  • Andersen et al. (2004)
  • Delfosse (1998)
  • Fleurentin & Hayon (2007)
  • Wichtl & Anton (2003)