Macérat d'Aulne

Numéro d'agréments: PL993/ 205

20.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

L'Aulne glutineux est un arbre monoïque (fleurs mâles et fleurs femelles sur le même pied) atteignant 20 à 30 m de haut. Les feuilles sont alternes, simples, obovales, obtuses à échancrées au sommet, pourvues de 6-9 nervures latérales de chaque côté de la nervure médiane. La floraison a lieu en mars-avril. Les fleurs mâles sont réunies en chatons pendants. Les fleurs femelles sont réunies en chatons latéraux pédonculés formant à maturité des petits « cônes » ligneux. Les fruits sont des akènes.

Histoire et Découverte

De nos jours, l'Aulne est une plante médicinale délaissée. Traditionnellement, la décoction d'écorce d'Aulne était utilisée en gargarisme pour apaiser les maux de gorge et en lavement contre les saignements intestinaux. L'Aulne est un arbre exigeant une teneur assez élevée d'eau dans le sol. Son bois, imputrescible dans l'eau, est utilisé pour fabriquer des rames et des pilotis. Par analogie, les bourgeons sont indiqués dans tous états aggravés par l'humidité tels que les états inflammatoires du système respiratoire, des muscles et des articulations. De plus, la forme des feuilles évoquant celle d'un cerveau, Paracelsus, médecin suisse du XVIème siècle, le considérait comme remède aux troubles cérébraux.

Présentation

Un flacon contient 15 ml de macérat concentré de bourgeons d'Aulne préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Delfosse (1998)
  • Henry (1970, 1982)
  • Lambinon et al. (2004)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)