Macérat de Bruyère

Numéro d'agréments: PL993/ 208

20.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

La Bruyère Commune (callune) est un sous-arbrisseau à tige rameuse, de 15 à 80 cm de haut. Les feuilles très petites sont persistantes, opposées, en forme de petites aiguilles. La floraison a lieu d'août à septembre. Les fleurs sont hermaphrodites de couleur rose-pourpre (calice). Les fruits sont des capsules contenant plusieurs graines.

Histoire et Découverte

Exception faite de la Bruyère arborescente du Midi (Erica arborea), les Bruyères n'atteignent jamais de grandes tailles. Elles étaient utilisées autrefois pour confectionner des balais (callune venant du grec « kalluno » qui signifie balayer) ainsi que pour construire des huttes et des murs de torchis dans les campagnes pauvres. De plus, les Bruyères, riches en tanins, étaient employées en tannerie mais également dans la fabrication de certaines bières. D'un point de vue écologique, la présence de Bruyère est le signe d'une « décompensation » liée à la dégradation irréversible des sols que seules quelques rares espèces telles que le bouleau verruqueux et le pin sylvestre peuvent renverser.

Présentation

Un flacon contient 15 ml de macérat concentré de jeunes pousses de Bruyère préparées à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Lambinon et al. (2004)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)

Article(s) Associés