Macérat de Marronnier

Numéro d'agréments: PL993/ 183

20.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

Le Marronnier est un arbre pouvant atteindre 20 m de haut. Les feuilles sont opposées, composées, à 5-7 folioles. La floraison a lieu de mai à juin. Les fleurs blanches sont maculées de jaune et de rouge, elles sont réunies en panicules. Les fruits sont des capsules à 1-2 graines très volumineuses communément appelées « marrons ».

Histoire et Découverte

Le Marronnier d'Inde, contrairement à ce que son nom indique est originaire des Balkans. Il a été importé en France au début du XVIIème siècle où il se cultive sur tous les sols tant pour ses propriétés médicinales que pour sa valeur ornementale. Depuis de nombreux siècles, les feuilles et l'écorce du Marronnier d'Inde ont été utilisées pour soulager divers problèmes liés à la circulation. Les graines également appelées « marron de cheval » étaient données à manger aux chevaux souffrant de problèmes respiratoires. Le Dr Edward Bach (1886-1936), fondateur « des fleurs du Dr Bach », revendique l'utilisation des bourgeons du Marronnier pour aider les personnes qui répètent continuellement les mêmes erreurs et qui veulent se libérer de toutes formes de dépendances psychiques ou physiques.

Présentation

Un flacon contient 15 ml de macérat concentré de bourgeons de Marronnier préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Henry (1970, 1982)
  • Lambinon et al. (2004)
  • Schneider (2002)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)