Macérat de Myrtille

Numéro d'agréments: PL993/ 184

20.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

La Myrtille est un sous-arbrisseau glabre atteignant de 20 à 50 cm de haut. Les feuilles sont caduques, de couleur vert vif, ovales à elliptiques, finement denticulées. La floraison a lieu d'avril à juin. Les fleurs sont vert pâle, teintées de rose, généralement solitaires, à l'aisselle des feuilles, de 4 à 6 mm de long. Les fruits sont des baies noir-bleu de 6 à 10 mm de diamètre.

Histoire et Découverte

L'intérêt de la Myrtille ne se limite pas aux propriétés médicinales de ses baies bleutées tant appréciées par les gourmets. En effet, les feuilles de Myrtille sont traditionnellement utilisées pour maîtriser le taux de sucre dans le sang et soutenir la circulation. Un essai réalisé sur des rats présentant un diabète a permis de confirmer les effets bénéfiques des feuilles de Myrtille sur le taux de sucre sanguin. En Amérique, les sorciers shamans faisaient respirer la fumée des fleurs de myrtilles aux personnes ayant des accès de folies et utilisaient des extraits de racines afin de faciliter les accouchements.

Présentation

Un flacon contient 15 ml de macérat concentré de jeunes pousses de Myrtille préparées à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Henry (1970, 1982)
  • Lambinon et al. (2004)
  • Schneider (2002)
  • Tétau (2004)
  • Tétau & Scimeca (2005)