Macérat de Noyer

Numéro d'agréments: PL993/ 186

20.00
AJOUTER AU PANIER

Composition

Description Botanique

Le Noyer est un arbre monoïque atteignant de 20 à 25 m de haut. Les feuilles sont alternes, composées (5 à 9 folioles entières), à odeur de noix. Les fleurs mâles sont réunies en chaton latéraux pendants ; les femelles sont solitaires ou en épis terminaux. Les fruits sont des drupes dont les graines sont comestibles.

Histoire et Découverte

Le Noyer est originaire du Proche-Orient. Il est cultivé dans plusieurs pays d'Europe dont la France pour la production de noix. Celles-ci renferment plus de 50% d'huile essentiellement composée d'oméga 6 (acide linoléique 55-65%). De plus, les folioles renferment des flavonoïdes dont le principal constituant identifié est la juglone. Cette molécule possède d'importantes propriétés antiseptiques. Selon le calendrier celtique, les personnes nées sous le signe du Noyer (du 21 au 30 avril et du 24 octobre au 11 novembre) ont un caractère « absolu ». Ainsi, les « natifs du noyer » sont des épicuriens passionnés et animés d'une grande joie de vivre. Ces personnes ne se fixent aucune limite lorsqu'il s'agit d'éviter les privations.

Présentation

Un flacon contient 15 ml de macérat concentré de bourgeons de Noyer préparés à l'état frais. Cette préparation contient 30% d'alcool.

Procédé de Fabrication

Le macérat concentré est obtenu par macération des tissus embryonnaires végétaux frais dans un mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine végétale présents en parts égales. En fonction de leur teneur en eau et afin d'obtenir une concentration finale de 5% de matière sèche, 2 à 5 kg de tissus embryonnaires végétaux frais sont utilisés pour réaliser 20 kg de macérat concentré. L'extraction est effectuée dans l'obscurité, à température ambiante, sous agitation douce et constante durant trois semaines. Ensuite, le macérat est filtré par gravité.

Bibliographie

  • Ledoux & Guéniot (2014)